STATUTS DU COMITÉ DÉPARTEMENTAL SPÉLÉOLOGIQUE DE LA DRÔME

TITRE I : BUT ET COMPOSITION

ARTICLE 1 :

L’association dite Comité Départemental de Spéléologie de la Drôme (ci-après dénommée C.D.S. 26), créée le 20 décembre 1952, est un organisme déconcentré de la Fédération Française de Spéléologie (ci-après dénommée F.F.S.). A ce titre, le C.D.S. 26 est l’interlocuteur privilégié des collectivités locales et le représentant exclusif de la F.F .S. auprès de ses membres au niveau départemental.

Sa durée est illimitée.

Le C.D.S. de la Drôme a pour but :

– La promotion de l’éthique fédérale définie par l’Assemblée Générale de la F.F .S.

– La coordination des activités de tous les groupements sportifs et spéléologues individuels affiliés à la F.F .S. dans le département de la Drôme

– L’union de toutes personnes pratiquant ou étudiant la spéléologie et notamment l’exploration et la connaissance du milieu souterrain naturel ou artificiel et les disciplines connexes.

– La recherche scientifique, la promotion et l’enseignement de la spéléologie et des disciplines connexes, la protection et la défense du monde souterrain et de son environnement.

– L’apport de son concours et de celui de ses adhérents à des missions de prévention, de formation et de secours en milieu souterrain en lien avec les autorités compétentes.

– L’organisation, seul ou associé de manifestations ayant un rapport avec la spéléologie ou les disciplines connexes.

– La défense des intérêts de ses membres.

Le C.D.S. 26 concourt à l’éducation physique et morale de la jeunesse.

Il veille au respect de la Charte de déontologie du sport établie par le Comité National Olympique et Sportif Français.

L’association a son siège social à la Maison des Sports, 29 côte des Chapeliers 26000 Valence.

Le siège social peut-être transféré dans une autre commune de l’aire géographique de compétence du C.D.S. 26, sur simple décision du comité directeur.

ARTICLE 2 :

Le C.D.S de la Drôme est composé de tous les membres, personnes physiques ou morales, licenciés à la F.F .S. dans le département de la Drôme conformément à l’article 2 des statuts de la F.F .S..

Est membre individuel toute personne physique domiciliée dans le département de la Drôme et licenciée à la F.F .S. au titre de « membre individuel ».

Est membre de club toute personne physique licenciée à la F.F .S., et membre d’un club dont le siège social est situé dans le département de la Drôme.

ARTICLE 3 :

L’affiliation au C.D.S. 26 est liée à l’affiliation à la F.F .S. conformément à l’article 3 des statuts de la F.F .S..

ARTICLE 4 :

La qualité de membre du C.D.S. de la Drôme se perd avec celle de membre de la F.F .S. conformément au dernier alinéa de l’article 2 des statuts de la F.F .S., et dans le cas où les conditions des alinéas 2 ou 3 de l’article 2 des présents statuts ne seraient plus remplies.

ARTICLE 5 :

Les sanctions disciplinaires applicables aux groupements sportifs affiliés au C.D.S. 26, aux membres licenciés de ces groupements, et aux membres licenciés individuels du C.D.S. 26 sont fixées par le règlement disciplinaire de la F.F.S., par le règlement disciplinaire particulier de lutte contre le dopage et par l’article 7 de ses statuts.

ARTICLE 6 :

Les moyens d’action du C.D.S. de la Drôme sont :

– La mise en place de toutes structures chargées de réaliser chaque type d’activités fédérales répondant aux buts fixés. (Commissions en relation avec les commissions nationales.)

– Les relations avec les administrations et collectivités départementales, avec les personnes physiques ou morales ayant un rapport avec les objectifs poursuivis;

– L’organisation de congrès ou autres manifestations départementales pour promouvoir la spéléologie dans le cadre de l’éthique fédérale définie par l’assemblée générale de la F.F .S.;

– La mise en oeuvre d’actions de formation (stages), etc.

TITRE II : L’ASSEMBLEE GENERALE

ARTICLE 7 :

L’Assemblée Générale départementale se compose des représentants élus pour quatre ans par les groupements sportifs et l’association départementale des individuels. Ces représentants doivent être licenciés à la fédération.

Ils disposent d’un nombre de voix déterminé en fonction du nombre de licences délivrées dans le groupement sportif selon le barème suivant :

de 1 à 10 licenciés = 1 représentant

de 11 à 25 licenciés = 2 représentants

de 26 à 45 licenciés = 3 représentants

de 46 à 80 licenciés = 4 représentants

au-delà de 80 licenciés = 5 représentants.

Sont éligibles comme représentants à l’A.G. départementale tous les membres majeurs et licenciés depuis au moins 1 an.

Peuvent assister à l’A.G., avec voix consultative tous les licenciés du département conformément à l’article 2 des présents statuts.

ARTICLE 8 :

L’Assemblée Générale est convoquée par le Président du C.D.S. 26.

Elle se réunit au moins une fois par an à la date fixée par le Comité Directeur ou par le tiers des membres de l’Assemblée Générale représentant le tiers des voix.

L’ordre du jour est fixé par le Comité Directeur, sauf lorsque ce sont les membres de l’A.G. qui ont demandé la convocation.

L’Assemblée Générale définit, oriente et contrôle la politique du C.D.S. 26, dans le respect de l’éthique et de la politique générale de la F.F .S.. Elle entend chaque année les rapports sur la gestion du Comité Directeur et sur la situation morale et financière du C.D.S. 26. Elle approuve les comptes de l’exercice clos et vote le budget.

Elle désigne conformément au règlement intérieur du Comité Spéléologique Régional Rhône-Alpes ses représentants à l’A.G. régionale.

Les votes de l’Assemblée Générale portant sur des personnes ont lieu à bulletin secret.

ARTICLE 9 :

L’A.G. est seule compétente pour se prononcer sur les acquisitions, les échanges et les aliénations des biens immobiliers, sur la constitution d’hypothèques et sur les baux de plus de 9 ans. Elle décide seule des emprunts.

Les procès verbaux de l’Assemblée Générale et les rapports financiers sont communiqués chaque année aux groupements sportifs de l’aire géographique de compétence, au C.S.R. Rhône-Alpes et à la F.F .S..

TITRE III : ADMINISTRATION

SECTION I – Le Comité Directeur

ARTICLE 10 :

Le C.D.S. 26 est administré par un Comité Directeur de 14 membres qui exerce l’ensemble des attributions que les présents statuts n’attribuent pas à l’Assemblée Générale ou à un autre organe de la fédération. Le Comité Directeur suit l’exécution du budget.

Les membres du C.D. sont élus au scrutin secret par l’Assemblée Générale pour une durée de 4 ans dans les conditions fixées par le règlement intérieur. Ils sont rééligibles.

Le mandat du Comité Directeur expire au cours de l’année des derniers jeux olympiques d’été. Les postes vacants au Comité Directeur avant l’expiration de ce mandat, pour quelque cause que ce soit, sont pourvus lors de l’Assemblée Générale suivante.

Ne peuvent être élues au Comité Directeur :

1 – Les personnes de nationalité française condamnées à une peine qui fait obstacle à leur inscription sur les listes électorales;

2 – Les personnes de nationalité étrangère condamnées à une peine qui, lorsqu’elle est prononcée contre un citoyen français fait obstacle à son inscription sur les listes électorales;

3 – Les personnes à l’encontre desquelles a été prononcée une sanction d’inéligibilité pour manquement grave aux règles techniques du jeu constituant une infraction à l’esprit sportif;

4 – les personnes licenciées depuis moins de deux ans à la F.F.S…

Le Comité Directeur est élu au scrutin uninominal à 2 tours.

Sont élus au premier tour de scrutin les candidats ayant obtenus la majorité absolue des suffrages exprimés dans la limite des postes à pourvoir et sous réserve de respecter les quotas des représentants statutaires. En cas contraire, il sera procédé au déclassement du ou des candidats élus les moins bien classés au profit des candidats les mieux placés des catégories insuffisamment représentées.

Au second tour de scrutin, sont élus les candidats ayant obtenus le plus grand nombre de voix dans la limite des postes restant à pourvoir et sous réserve d’avoir obtenu la majorité absolue des suffrages exprimés, de respecter le quota des représentants statutaires et la répartition hommes/femmes. En cas d’égalité, l’élection est acquise au candidat le plus âgé.

Le Comité Directeur doit comprendre au moins un médecin licencié.

Les sièges sont répartis entre hommes et femmes proportionnellement aux licenciés éligibles de chacun des deux sexes avec un minimum de 10% pour l’un des deux sexes.

ARTICLE 11 :

L’Assemblée Générale peut mettre fin au mandat du Comité Directeur avant son terme normal par un vote intervenant dans les conditions ci-après :

1 – L’Assemblée Générale doit avoir été convoquée à cet effet à la demande du tiers de ses membres représentant le tiers des voix.

2 – Les deux tiers des membres de l’Assemblée Générale doivent être présents ou représentés.

3 – La révocation du Comité Directeur doit être votée à la majorité absolue des suffrages exprimés et des bulletins blancs.

ARTICLE 12 :

Le Comité Directeur se réunit au moins trois fois par an.

Il est convoqué par le Président du C.D.S. La convocation est obligatoire lorsqu’elle est demandée par le quart des membres.

Le Comité Directeur ne délibère valablement que si le tiers au moins de ses membres est présent.

Les procès-verbaux sont signés par le Président et le Secrétaire.

SECTION II – Le Président et le Bureau.

ARTICLE 13 :

Dès l’élection du Comité Directeur, l’Assemblée Générale élit le Président du C.D.S. 26.

Le Président est choisi parmi les membres du Comité Directeur, sur proposition de celui-ci.

Il est élu au scrutin secret, à la majorité absolue des suffrages valablement exprimés et des bulletins blancs.

Le mandat du Président prend fin avec celui du Comité Directeur.

ARTICLE 14 :

Après l’élection du Président par l’Assemblée Générale, le Comité Directeur élit en son sein, au scrutin secret, un Bureau dont la composition est fixée par le règlement intérieur et qui comprend au moins un Président adjoint, un Secrétaire général et un Trésorier.

Le mandat du Bureau prend fin avec celui du Comité Directeur.

ARTICLE 15 :

Le Président du C.D.S. 26 préside les Assemblées Générales, le Comité directeur et le Bureau. Il ordonnance les dépenses. Le président du C.D.S. 26 représente le C.D.S. 26 dans tous les actes de la vie civile. Il peut engager toute action nécessaire devant les juridictions notamment pour la défense, l’accès et la protection du milieu souterrain et de son environnement.

Il peut se faire représenter par une personne de son choix, mandatée spécialement à cet effet, devant les dites juridictions.

ARTICLE 16 :

En cas de vacance du poste de Président, pour quelque cause que ce soit, les fonctions de Président sont exercées provisoirement par le Président adjoint. En cas d’impossibilité ou de refus de ce dernier, les fonctions de Président sont exercées provisoirement par un membre du Bureau élu au scrutin secret par le Comité Directeur, à la majorité absolue des suffrages valablement exprimés et des bulletins blancs des membres présents ou représentés

.

Dès sa première réunion suivant la vacance, et après avoir, le cas échéant, complété le Comité Directeur, l’Assemblée Générale élit un nouveau Président pour la durée restant à courir du mandat de son prédécesseur.

SECTION III – Autres organes du C.D.S.

ARTICLE 17 :

Le Comité Directeur peut instituer toutes les commissions dont la création lui paraît nécessaire. Elles doivent l’être conformément aux statuts et au règlement intérieur de la F.F .S. et la nomination de leur responsable doit répondre aux règles définies par le règlement intérieur des commissions nationales fédérales.

TITRE IV : DOTATION ET RESSOURCES ANNUELLES

ARTICLE 18 :

Les ressources annuelles du C.D.S. 26 comprennent :

1 – Les produits des licences et des manifestations.

2 – Les cotisations et souscriptions de ses membres.

3 – Les subventions de l’Etat, de l’Europe, des collectivités territoriales et des établissements publics.

4 – Les ressources créées à titre exceptionnel s’il y a lieu avec l’agrément de l’autorité compétente.

5 – Le produit des rétributions perçues pour services rendus.

ARTICLE 19 :

La comptabilité du C.D.S. 26 est tenue conformément aux lois et règlements en vigueur. Cette comptabilité fait apparaître annuellement un compte d’exploitation et le résultat de l’exercice.

ARTICLE 20 :

Les statuts peuvent être modifiés par l’Assemblée Générale, dans les conditions prévues au présent article, sur proposition du Comité Directeur ou sur proposition du dixième des membres dont se compose l’Assemblée Générale, représentant le dixième des voix.

Dans l’un et l’autre cas, la convocation, accompagnée d’un ordre du jour mentionnant les propositions de modification, est adressée aux groupements sportifs affiliés un mois au moins avant la date fixée pour la réunion de l’Assemblée Générale.

L’Assemblée Générale ne peut modifier les statuts que si la moitié au moins de ses membres, représentant au moins la moitié des voix sont présents.

Si le quorum n’est pas atteint, l’Assemblée Générale est à nouveau convoquée sur le même ordre du jour. La convocation est adressée aux membres de l’Assemblée Générale quinze jours au moins avant la date fixée pour la nouvelle réunion. L’A.G. statue alors sans condition de quorum.

Les statuts ne peuvent être modifiés qu’à la majorité des deux tiers des membres présents, représentant au moins les deux tiers des voix.

ARTICLE 21 :

Toute modification des statuts et du règlement intérieur du C.D.S. 26, dès son adoption, doit être transmise au siège de la F.F.S. ; ces modifications ne sont applicables qu’après approbation par le Comité Directeur de la F.F.S..

ARTICLE 22 :

L’Assemblée Générale ne peut prononcer la dissolution du C.D.S. 26 que si elle est convoquée à cet effet.

Le Comité Directeur doit auparavant en avoir avisé l’Assemblée Générale de la Fédération Française de Spéléologie.

Elle se prononce dans les conditions prévues par les 3ème et 4ème alinéas de l’article 20 ci-dessus.

ARTICLE 23 :

En cas de dissolution, l’Assemblée Générale désigne un ou plusieurs commissaires chargés de la liquidation des biens du C.D.S. 26.

ARTICLE 24 :

Les délibérations de l’A.G. concernant la modification des statuts, la dissolution du C.D.S. 26 et la liquidation des biens sont adressées sans délai au Président de la F.F .S.

TITRE V : SURVEILLANCE ET REGLEMENT INTERIEUR.

ARTICLE 25 :

Le Président du C.D.S. 26 ou son délégué fait connaître dans les trois mois à la préfecture du département ou à la sous-préfecture de l’arrondissement où il a son siège social tous les changements intervenus dans la direction du C.D.S. 26.

Il les communique également au siège de la F.F.S..

ARTICLE 26 :

Le règlement intérieur est préparé par le Comité Directeur et adopté par l’Assemblée Générale.

ARTICLE 27 :

Les présents statuts ont été adoptés le 12 février 2005 par l’Assemblée Générale du C.D.S de la Drôme , après avis favorable de la Commission statuts et règlements fédéraux de la F.F .S., qui a reçu pouvoir à cet effet. Ils abrogent et remplacent ceux en vigueur jusqu’à cette date.